César Baldaccini

César Baldaccini est né en 1921 dans le quartier populaire de la Belle-de-Mai. Il travaille d’abord chez son père, avant de suivre les cours de l’école des beaux-arts de sa ville natale en 1935 puis, en 1943, de l’école nationale supérieure des beaux-arts de Paris et occupe un atelier dans un ancien bordel de la "rue de l’Échaudé", dont les chambres, suite à la loi Marthe Richard, avaient été attribuées à des étudiants. Dès 1947, il travaille le plâtre et le fer. En 1952, en Provence, il fait ses premiers essais de soudures et ses premières sculptures en ferrailles.

Très connu pour ses sculptures, il était aussi un dessinateur prolixe. Homme à la fois simple et rusé, au franc-parler méridional, il cultive son image d’éternel artisan, de soudeur, tout en montrant un sens aigu des affaires. La surexploitation de certains procédés comme les compressions, les Réinventions, à partir de 1980, de ses anciennes sculptures dont il modifie quelques détails, le retour, à partir de 1985, à la série des Poules patineuses, puis les Reliefs, compositions faites de vieux brocs.

En 1998, César meurt à Paris à l’âge de 77 ans. Peu avant sa mort, la Galerie nationale du Jeu de Paume lui aura consacré une importante rétrospective. Ses œuvres sont collectionnées par les musées et les particuliers du monde entier.